Superposition des acétates

Le dessin aux crayons de couleur sur acétate dépoli constitue une forme de solution pratique puisque toute l'opération dessin et coloriage peut se faire en une fois. Le fait de ne dessiner que des éléments essentiels accélère le travail et devient la 'signature' de Frédéric Back. Le matériel, du fait de sa transparence, permet d'utiliser plusieurs niveaux, des fonds constants, ce qui n'est pas le cas pour le papier où il faut tout redessiner. L'artiste superpose plusieurs acétates autant pour des raisons de densité que pour obtenir des effets multiplanes. Pour retrouver les coloris des fonds qui étaient réalisés au pastel sec, il vernit les acétates une fois le dessin effectué. Le produit utilisé, une laque à séchage rapide, étant très nocif, il attend d'être seul pour effectuer ce travail. C'est en fixant un dessin de Crac! selon ce procédé qu'il perdra l'usage de son œil droit.


[Document: D_1345]

[Illustration] Dessin tiré du film Crac!.
Crédit : Radio-Canada et Frédéric Back, 1981