France | Bretagne

Le moulin à eau

Les moulins sont au cœur de la vie paysanne bretonne, et leur emploi se généralise au XIIe siècle. Actionnés, soit à l’aide des forces motrices du vent ou de l’eau,  les moulins bretons servaient surtout à moudre les grains et à fouler les draps, mais on trouvait également des moulins à papier, à tan, à tabac ou des scieries. Les moulins à eau traditionnels utilisaient la force du débit de l’eau. L’importance du flux de la rivière ou son dénivelé actionnaient la roue, et ainsi le mouvement du  mécanisme. On avait généralement recours à trois types de roues selon le cours d’eau exploité. La roue à palette (ou à pales ou à aube) convenait à de puissants débits d’eau ; la roue à augets optimisait le rendement des rivières à fortes pentes ; la roue horizontale (ou à cuillère), plus économique, était installée directement sur la meule et était submergée en permanence.

[peinture #00188]
#00188
Moulin à eau
Commentaire(s)
Moulin à eau en ruine, situé sur la Vilaine.
1943
France, Bretagne, Ille-et-Vilaine, Le Boël, rivière de la Vilaine
Étude, gouache, papier Ingres
Crédit : Frédéric Back
Voir Info