Zone polaire

Le chien de traîneau

Les chiens étaient indispensables aux Inuits pour la chasse au phoque et à l’ours et pour tirer les traîneaux lourdement chargés. Lors des déplacements, l’homme, quelquefois lui-même attelé, allait derrière les chiens. La femme marchait en avant, en tirant elle aussi, guidant et encourageant les chiens de la voix. La plupart des chiens de traîneau étaient indisciplinés, violents et bagarreurs, mais ils n’étaient pas toujours bien nourris. Lorsqu’il y avait de la nourriture en abondance pour tous, les chiens mangeaient de la viande ou du poisson. Sinon,  ils mangeaient des viscères, le contenu des tripes et quelques lambeaux de peau. En période de disette, on ne leur donnait rien. Les traîneaux étaient faits de différents matériaux selon les régions : bois de flottage, os d’animaux ou peaux de phoque.

[peinture #07011]
#07011
Traîneau alaskan
Commentaire(s)
Sur le traîneau se trouve tout le matériel nécessaire pour monter la tente : peaux et mâts.
1995
États-Unis, Alaska
Illustration de livre, pastel sec et gouache, papier Letraset acétate
Crédit : Frédéric Back et Libre Expression
Voir Info